Est-ce que je perds quelque chose en convertissant en DNG?


30

J'aimerais convertir tous mes fichiers ARW (Sony) en DNG pour plusieurs raisons, mais la seule chose qui m'empêche de le faire est la peur de perdre des métadonnées utiles lors de la conversion. Je sais que l'image est complètement sûre pendant la conversion, mais qu'en est-il des notes propriétaires du fabricant? Ceux qui sont rester trop? Et même s'ils le font, sont - ils réellement utiles et peuvent-ils être réellement utilisés par autre chose que le propre convertisseur RAW de Sony?

PS j'utilise Ubuntu donc je préfère utiliser le convertisseur DNG de KipiPlugins car d'après ce que je comprends, il fait tout ce que fait le convertisseur Adobe, mais si je me trompe, je peux utiliser Adobe à la place.

MODIFIER:

On dirait que le LensID se reporte! Avec les fichiers ARW et DNG convertis par le convertisseur intégré de Kipiplugins, les informations sont stockées en tant que "Exif.Sony.0x___". Avec le convertisseur officiel D'Adobe, il déplace les informations vers des Champs plus logiquement nommés dans le XMP, tels que "LensID" et "Lens".

Maintenant que je l'ai compris, je pense que je pourrais utiliser le convertisseur officiel D'Adobe, juste parce que je préfère la façon dont il réorganise les données Exif.

Je ne suis pas entièrement convaincu cependant et j'aimerais entendre les autres assumer tout cela.

Pourquoi ne pas l'essayer sur une copie d'un de vos fichiers raw?
John Cavan 30.12.2010 12:09
Cela ne répondrait pas à ses questions, car les métadonnées (manquantes / supplémentaires) ont tendance à être invisibles jusqu'à ce qu'elles soient vues avec le bon programme :)
Leonidas 30.12.2010 12:39
Pourquoi vouliez-vous convertir en DNG en premier lieu?
Rowland Shaw 30.12.2010 13:04
@ Leonidas-vraisemblablement, il a quelque chose à regarder L'EXIF ou il s'en ficherait en premier lieu... :)
John Cavan 30.12.2010 14:38
Je viens de regarder à la fois un fichier ARW et un fichier DNG EXIF, et ils ont tous deux le même "Exif.Sony.0x____" les champs avec les mêmes données. Cela signifie-t-il que tout est reporté ou simplement que ma vue Exif ne voit pas les choses EXIF propriétaires?
RPG Master 30.12.2010 23:44
De plus, si seul le convertisseur Raw de Sony peut voir ou utiliser les informations,cela vaut-il vraiment la peine de les garder?
RPG Master 30.12.2010 23:45
@ Rowland Shaw désolé de ne pas avoir répondu plus tôt. Ma principale raison pour converter est la prise en charge par DNG des métadonnées XMP. J'aimerais que tous mes tags et commentaires collent aux fichiers eux-mêmes au lieu d'être collés à la base de données de digiKam. De plus, si je choisis de ne pas intégrer le fichier d'origine, c'est un rasage décent de la taille du fichier.
RPG Master 31.12.2010 03:30
Outre certains EXIF, perdez-vous réellement des détails d'image dans le fichier DNG (vs fichier RAW natif par canon)?
rvpals 10.10.2011 19:10
Réponses (4):
13

Votre réponse peut être trouvé à ce site de forum, mais le court est, vous perdrez des informations EXIF, l'id de l'objectif en particulier, mais L'EXIF normal sera là (c'est-à-dire, ouverture, Distance focale, temps d'exposition, tir flash).

Je viens de regarder à la fois un fichier ARW et un fichier DNG EXIF, et ils ont tous deux le même "Exif.Sony.0x____" les champs avec les mêmes données. Cela signifie-t-il que tout est reporté ou simplement que ma vue Exif ne voit pas les choses EXIF propriétaires?
RPG Master 30.12.2010 23:44
Cette réponse serait bien meilleure si vous ne faisiez pas "simplement" un lien vers un forum qui pourrait disparaître.
Håkon K. Olafsen 5.08.2014 07:53
Ce n'est pas "juste" un lien, j'inclus les points clés du lien. Il se trouve qu'il n'y en a pas beaucoup, mais on pourrait lire le formulaire si l'on s'intéresse à plus de détails que ce que j'ai inclus.
PearsonArtPhoto 5.08.2014 12:00
J'ai voté contre cette réponse parce que la discussion dans le fil lié contredit le très bref résumé de cette réponse. C'est incorrect et ne correspond pas au thread lié ou à l'édition dans la question de L'OP. L'ID de l'objectif est transféré au fichier DNG. Comme l'a dit un autre commentateur, la réponse serait bien meilleure si elle répondait réellement à la question plutôt que de pointer vers une discussion où vous devez déduire la réponse de plusieurs messages contradictoires dans ce forum.
juggler 8.01.2018 00:38

10

DNG peut être une bête assez complexe. Le format de fichier est similaire à TIFF, en ce sens qu'il ne s'agit pas spécifiquement d'un format d'image lui-même, mais plutôt d'un conteneur. Une image DNG "normale" stockera les métadonnées, l'image principale au format TIFF et éventuellement une image miniature. Selon la façon dont DNG est utilisé par un programme donné, la réalité peut différer. Il est possible de stocker les données D'image RAW d'origine dans leur format natif à l'intérieur d'un DNG, et d'inclure le sidecar XMP comme un autre fichier dans le conteneur DNG. Certains programmes stockent le RAW original, une version TIFF et une vignette JPEG, ainsi que certaines métadonnées.

L'histoire n'est pas particulièrement simple quand il s'agit de DNG. D'une manière générale, à des fins de compatibilité, les images DNG stockent les données d'image primaires au format TIFF. En tant que telles, ce ne sont pas vraiment des images brutes, car les données d'image originales doivent être traitées pour créer un format commun et interchangeable dans TIFF. Certaines caméras de nos jours produisent leurs données de capteur directement au format DNG, et ces fabricants préfèrent appeler ce "vrai" format raw, mais le simple fait est que leurs données de capteur brutes doivent encore être transformées en un format RVB qui peut être utilisé par divers programmes de retouche d'image.

Si vous voulez profiter de RAW, vous devez utiliser le format RAW natif de votre appareil photo. La principale différence entre les images RAW et leurs homologues RVB réside dans les données en pixels...une image brute contient des données de pixels de réseau de capteurs Bayer, plutôt que des données de triplets RVB D'écran D'ordinateur. Les pixels du capteur Bayer et les pixels de l'écran d'ordinateur ne sont pas la même chose et doivent être traités comme des types d'informations distincts pour produire le maximum de qualité lors du traitement de photos numériques.

En fait, C'est TIFF/EP qui est spécifique à raw et inclut des informations de filtre de couleur (filtre bayer) pour interpréter les informations. Il diffère du TIFF en ce qu'il s'agit d'une norme ISO et non D'une norme administrée par Adobe. Donc, je ne suis pas sûr que la dernière assertion de votre deuxième paragraphe soit entièrement correcte, le DNG devrait contenir les données brutes du capteur. Quoi qu'il en soit, en tant que tireur Pentax, je peux choisir DNG ou PEF, j'ai donc choisi DNG et à ce jour, aucun tireur Pentax que je connaisse n'a pu montrer une différence significative dans le résultat entre les deux autres que DNG est plus largement pris en charge.
John Cavan 30.12.2010 17:07
D'après ce que J'ai lu, DNG prend en charge TIFF/EP, mais dans une capacité quelque peu limitée. Chaque fois que j'ai lu sur DNG et TIFF/EP, il y avait toujours une clause catch qui donnait L'impression que DNG ne supportait pas pleinement tout ce que TIFF/EP fait. Même si nous supposons que DNG prend pleinement en charge tous les TIFF/EP, il reste le simple fait que les informations du tableau bayer doivent être traduites dans une structure et des types de données TIFF/EP, plutôt que dans sa structure native. La seule façon de vraiment obtenir des données "BRUTES" est d'utiliser les "données BRUTES"...direct, non traité, détroit hors du capteur.
jrista 30.12.2010 17:22
La spécification est ici: adobe.com/products/dng/pdfs/dng_spec.pdf et L'un des aspects les plus intéressants est que DNG a une section pour les formats raw convertis à stocker compressés dans le nouveau fichier DNG. Dans tous les cas, DNG est basé sur TIFF/EP, ce n'est pas réellement TIFF/EP, donc mon point est, je pense que DNG obtient les données brutes du capteur et il n'est pas converti pour le stockage TIFF.
John Cavan 30.12.2010 18:33
Je vais prendre un coup d'oeil une fois que je reçois une chance...aujourd'hui est l'aboutissement d'un travail de plusieurs années par plusieurs équipes de développement de plusieurs divisions de Pearson...libéraient un système gigantesque interconnecté sur internet et les services web, et je ne peux qu'espérer qu'il va bien.
jrista 30.12.2010 19:13
Bonne chance! Soit dit en passant, voir le site que j'ai lié ci-dessous, il a une multitude de détails sur le format DNG.
John Cavan 31.12.2010 00:17

5

RAW est brut. Si vous le convertissez en autre chose, il n'est plus brut. Bien sûr, vous avez plus de profondeur de bits que la conversion au format 8 bits et vous n'avez pas encore d'image (tous les canaux de couleur ne sont pas présents à tous les pixels) mais si vous voulez vraiment garder vos originaux, vous devriez garder vos originaux. Désolé si cela va à l'encontre des traditions communes, mais cela ne peut pas être autrement.

DNG a été accueilli par beaucoup comme une seconde venue quand il est vraiment juste un autre format de fichier propriétaire. Il appartient à Adobe plutôt qu'à un fabricant d'appareils photo. Le seul avantage réel est qu'il est documenté publiquement.

Les inconvénients sont nombreux, car il est retiré de la caméra. Bien sûr, il pourrait (mais en fait, il n'a pas) contient toutes les données du capteur de la caméra mais il le fait savoir comment fonctionne la caméra. Il a des informations sur les primaires de couleur et des champs d'en-tête spéciaux pour dire si le capteur comme un alignement de pixels de style Fuji (pixels non disposés dans une grille), mais imaginer toutes les possibilités présentes et futures. La caméra elle-même sait comment les pixels sont disposés, comment ils réagissent à la lumière (certains peuvent être plus ou moins sensibles en fonction de leur position, d'autres peuvent être chauds/morts, etc.).

Honnêtement, je préfère voir les caméras produire une image à haute profondeur de bits compressée sans perte (disons PNG 16 bits) dans la caméra que toute autre chose. La sortie pourrait alors être interprétée sans ambiguïté partout et aurait été traitée avec tout ce que la caméra sait d'elle-même.

DNG est un format raw, le standard TIFF / EP sur lequel il est basé est spécifique à la capture d'image raw.
John Cavan 30.12.2010 17:09
@John-c'est ce que dit la propagande ;) Eh bien, oui, c'est spécifique. C'est pourquoi il n'inclut pas tous les canaux de couleur à chaque pixel mais les choses sont beaucoup plus compliquées. Le processus de création d'une image implique des données et un processus. DNG est un moyen de stocker ces données et définit un processus (il le doit, sinon il ne peut pas être visualisé) mais étant standard sur la plupart des caméras (DNG fait une exception pour les Superccd Fuji), les données doivent être massées pour être compatibles avec le processus ou souffrir d'exclure ce qu'une caméra nécessite qui diffère du processus.
Itai 30.12.2010 18:45
Je me rends compte que c'est difficile à expliquer, alors essayons un exemple: imaginez qu'un capteur de caméra soit moins sensible vers le bord du capteur, que se passe-t-il dans le DNG? Option 1) les données brutes lues exactement à partir du capteur, ce qui donne une image sombre le long des bords dans les visionneuses DNG. Option 2) les données brutes sont corrigées pour la chute et stockées dans le fichier DNG. Dans ce cas, le fichier semble correct mais vous n'avez pas les données d'origine au sens pur. La plupart des caméras font ce dernier parce qu'il y a des choses qui dépendent de cette caméra particulière (pas le modèle, Cette caméra exacte) comme les pixels chauds/morts.
Itai 30.12.2010 18:53
@Itai-ce n'est pas tout à fait vrai, j'ai lié la norme DNG ci-dessus. Je pense qu'il y a beaucoup de désinformation sur DNG, mais Adobe a rendu la spécification et la source du SDK librement disponibles sans encombrement, donc s'il s'agit de quelque chose de moins que brut, cela peut être établi. En passant, la plupart des formats raw propriétaires sont basés sur TIFF.
John Cavan 30.12.2010 19:00
@ John-en effet, il a été établi, DNG est moins que brut. Veuillez lire attentivement ma réponse et mes commentaires. La version actuelle de DNG peut stocker des données brutes de n'importe quel capteur, je suis d'accord. Cependant, cela n'est pas suffisant car il sépare les données du processus de compréhension de ces données. Les fournisseurs doivent soit produire des données qui seront correctement interprétées par les lecteurs DNG en transformant les données brutes, soit donner les données brutes et faire face à une sortie incohérente, y compris d'une caméra à l'autre en raison des corrections de capteur intégrées aux caméras dans le cadre du processus D'Assurance Qualité.
Itai 30.12.2010 21:21
@Itai - Je l'ai fait, je ne suis tout simplement pas d'accord avec l'affirmation. Voici un ensemble très complet d'informations sur DNG: barrypearson.co.royaume-uni/articles/dng En un mot, DNG permet des détails spécifiques à la caméra pour la conversion, bien que tous les lecteurs DNG ne puissent pas en faire usage (ACR le fera généralement) et retomberont donc à certaines formes de valeurs par défaut. Ceci, par exemple, m'a permis D'utiliser ACR avec le K-5 avant Qu'Adobe ne publie la mise à jour qui prenait directement en charge mon appareil photo.
John Cavan 30.12.2010 22:05
@ John - là réside le problème, DNG peut contenir n'importe quoi en fonction de sa capacité à évoluer, mais quelqu'un doit continuer à mettre à jour le processus (aka logiciel) pour assurer une interprétation correcte. Les fabricants d'appareils photo le font avec leurs propres formats RAW, mais peuvent le faire à leur propre rythme sans soumettre à un comité sur le fonctionnement de leur prochain appareil photo.
Itai 30.12.2010 22:29
@ Itai-DNGPrivateData permet aux fournisseurs de le faire sans modification de la spécification DNG.
John Cavan 31.12.2010 00:15
@ John - il n'a vraiment pas d'importance parce que le processus ne change pas par ce qui est mis dans les données privées. Si la caméra met là qu'il a pixels triangulaires ou même pire date supplémentaire par pixel (disons info de débordement, niveau de base, etc.), personne ne le saura et tous les téléspectateurs DNG montreront la mauvaise chose! C'est pourquoi ils ont dû mettre des champs supplémentaires pour Fuji et ils devront continuer à le faire. Les données privées ne servent que le logiciel du fournisseur, car personne ne sait quoi en faire.
Itai 31.12.2010 02:08
@Itai - il y a toujours des exceptions, mais affirmer que DNG perd quelque chose dans la grande majorité des cas est malhonnête, ce n'est pas le cas. ce n'est pas parfait, remarquez, mais la dispersion folle des formats raw n'est pas parfaite non plus. Certains d'entre nous préféreraient ne pas avoir à faire des mises à niveau logicielles chaque fois que nous achetons un appareil photo.
John Cavan 31.12.2010 02:11
@ John-nous avons en fait divergé de la question initiale. Ce qui se passe, c'est que parce que les fabricants ne peuvent pas contrôler le processus et veulent toujours que les téléspectateurs DNG montrent la bonne chose, ils convertissent en fait du RAW interne à la version DNG de RAW qui est conçue pour satisfaire le fonctionnement des téléspectateurs DNG. La conversion en DNG peut donc être une opération avec perte et simplement parce que certains convertisseurs décident de ne pas inclure certaines métadonnées mais parce que même les données de pixel peuvent être modifiées pour prendre en compte les détails de la caméra.
Itai 31.12.2010 02:12
Quoi qu'il en soit, mon point initial est que DNG est brut, donc la conversion en ce N'est pas la conversion loin de raw et, plus précisément, le DNG peut également contenir le fichier raw d'origine, donc vous ne perdez rien du tout dans le processus, mais vous avez un format d'archive qui a plus de chances de survivre
John Cavan 31.12.2010 02:14
@Itai - ce n'est pas avec perte dans ACR. Quoi qu'il en soit, en standardisant certaines informations, vous transformez potentiellement l'undisplayable en quelque chose qui peut être affiché et, au besoin, ajusté. Mais oui, nous nous sommes éloignés de la question initiale, mais un bon débat néanmoins.
John Cavan 31.12.2010 02:17
DNG est assez bon pour que ce soit le seul et unique format "RAW" pour le reflex moyen format S2 de 30k $de Leica (et certainement de qualité professionnelle) (ainsi que le digital Ms, que je concède peut être considéré comme des jouets brillants pour les grands garçons). Les problèmes avec DNG sont dans les implémentations individuelles, pas dans le format lui-même.
user2719 8.02.2011 16:19
@ stan - cela signifie seulement que Leica choisit d'utiliser le format d'une manière qui correspond au processus d'interprétation impliqué par DNG. Il est très possible, et c'est arrivé dans le passé avec Fuji (DNG a des champs supplémentaires pour déclencher un processus différent pour Fuji Superccd), qu'une caméra produise une sortie qui ne peut pas être interprétée correctement par le processus DNG implicite. La façon dont les fabricants contournent souvent cela est de convertir leur représentation brute interne en une représentation qui correspond à la façon dont les DNG sont censés être interprétés.
Itai 8.02.2011 19:07
Il ne manque aucune donnée dans un Leica DNG par rapport au RAW de n'importe qui d'autre (et ils utilisent les 16 bits complets de profondeur de couleur par canal, pas 12 ou 14). DNG n'est en aucun cas un format limité (enfin, à l'exception de toute cette profondeur de couleur 16 bits thing il faudra une révision si quelqu'un décide d'aller 24 bits par canal) its ses implémentations cassées et court-circuitées qui montrent des problèmes.
user2719 8.02.2011 19:15
@stan-vous simplifiez trop. Un long article de blog peut être nécessaire ;) exemple: un capteur parfait a chaque photosite disposé dans une grille parfaite et tous ont exactement la même sensibilité. C'est parfait pour la façon dont les DNG sont spécifiés. Après avoir testé l'usine se rend compte qu'il existe quelques photosites moins sensibles à la lumière. Au lieu de remplacer le capteur, ils ajustent le firmware dans l'appareil photo pour compenser en augmentant simplement les niveaux de lecture de ceux lors de la sortie DNG. S'ils ne le faisaient pas, la DNGs aurait l'air étrange. Vous n'avez donc plus les données brutes exactes.
Itai 8.02.2011 19:29
Il y a de la place pour cela dans DNG aussi, avec les données d'image de soustraction de bruit, les ajustements CB non effectués sur les données de capteur raw et tout le reste qui va dans le format D'image RAW de n'importe qui. Ne laissez pas les implémentations cassées ou court-circuitées obscurcir votre jugement-la spécification DNG complète est un package complet.
user2719 8.02.2011 19:32
Je suis familier avec la spécification, il y a de la place pour beaucoup de choses à ajouter mais lire correctement les fichiers avec des données privées est presque impossible sauf par un logiciel dédié qui sait comment l'interpréter. C'est pourquoi il est plus souvent fait à Fudge les données de pixel plutôt que de les utiliser.
Itai 8.02.2011 19:45
Ensuite, il y a la question de la construction du capteur. Certains capteurs sont conçus différemment et produiront des données qui ne peuvent pas être interprétées correctement par le même processus que les autres DNG. C'est pourquoi les champs sont là pour les Superccd qui utilisent des capteurs octogonaux qui ne sont pas alignés dans une grille. Ensuite, vous avez la variété SR qui a utilisé deux types de photosites ou obtient deux échantillons par photosites (selon la génération). Les capteurs EXR peuvent également lire la moitié de leurs pixels à mi-chemin d'une exposition. Si vous mettez ces données dans un DNG sans compenser seul le logiciel propriétaire les lira!
Itai 8.02.2011 19:48
@Itai, votre argument est-il fondamentalement que les fabricants d'appareils photo sont les mieux placés pour interpréter les données brutes du capteur, et que DNG introduit une autre conversion qui peut ou non gêner la résolution en une image précise? Pouvez-vous pointer vers une image d'exemple où cela est évident, ou la vôtre plus d'une position hypothétique? (Je suis intéressé parce que j'ai évité DNG pour la même raison fondamentale.) Inversement, dans quels cas DNG peut-il être meilleur que RAW?
b w 10.10.2011 20:19
A en juger par la longueur de ce fil, j'ai du mal à l'expliquer. Le point principal est que même les logiciels DNG doivent être mis à jour pour prendre en charge chaque caméra car ils doivent être capables d'interpréter les données placées dans DNG par rapport à leur origine. Il y a beaucoup de choses génériques, mais dès que des données sont nécessaires au-dessus de cela, vous avez besoin d'un nouveau logiciel DNG. Le tout masque les problèmes de décodage brut en disant Le format DNG est universel il n'y a donc pas besoin de logiciel propriétaire. Je ne vois pas de cas où DNG peut être meilleur.
Itai 11.10.2011 17:29

3

Conversion d'un fichier image du format raw du fabricant en.dng dépouillera toutes les informations dans le les notes du fabricant la section des données EXIF. Étant donné que tous les produits Adobe ignorent les notes maker pour commencer, si vous utilisez uniquement des produits Adobe, vous ne verrez pas de différence à cet égard.

Il y a des choses supplémentaires que les bandes de conversion ainsi. Par exemple, les données des pixels masqués utilisés pour déterminer le point noir ne sont pas reportées dans le .fichier dng. Au lieu de cela, le point noir est calculé et "cuit" pendant le processus de conversion. Comme pour tous les convertisseurs bruts qui n'utilisent pas les algorithmes propriétaires et souvent cryptés des fabricants, il n'y a aucune garantie que la conversion par le logiciel tiers sera la même que les conversions qui utilisent les algorithmes du fabricant.

Étant donné que chaque conception de capteur est différente, la sortie du capteur doit être interprétée en fonction de la conception de ce capteur. À mesure que de nouvelles caméras sont commercialisées avec de nouveaux modèles de capteurs, des mises à jour du convertisseur DNG doivent être effectuées pour convertir correctement la sortie du nouveau capteur. Tous les masques Bayer, par exemple, n'utilisent pas les mêmes couleurs exactes pour chacun des filtres R,G et B. Certains, tels que les conceptions plus récentes de Fuji, modifient même le motif des pixels filtrés par R, qui par G et qui par B. sans les informations spécifiques de la conception unique du capteur, le convertisseur interprétera mal les données du capteur.


Questions recommandées