Quand utiliser un mode de mise au point automatique particulier


16

J'ai un Nikon D90, et après avoir suivi un cours de photographie qui recommandait la mise au point automatique à point unique, j'utilise principalement cela. Je testais certains des modes aujourd'hui (point unique, zone dynamique, zone automatique et suivi 3d) pour voir ce qu'ils font dans différentes situations, mais je me demande s'il existe des "règles" ou des types de plans de base qui fonctionnent le mieux avec un type particulier de mise au point automatique? J'ai trouvé que certains se reconcentraient au fur et à mesure que je déplaçais la scène, ce que je pouvais voir être utile parfois, peut-être sportif, mais pas bon si vous essayez de vous concentrer et de recomposer (comme je le fais souvent pour les portraits). Comme je fais principalement des candides et des portraits, je trouve que le point unique fonctionne le mieux pour moi, mais j'aimerais entendre parler de l'expérience des autres peuples et de l'endroit où les différents modes pourraient s'intégrer. Grâce.

Réponses (3):
16

Mise au point automatique à Point unique: Mode de mise au point automatique le plus rapide et le plus précis, idéal à utiliser dans la plupart des situations, y compris des prises de vue d'action prévisibles où vous pouvez garder l'objet sur le point. J'aime découpler le mécanisme de mise au point automatique de la demi-pression pour éviter de se concentrer sur l'arrière-plan si le sujet se déplace de manière inattendue hors du point. On indique à la caméra quel point AF utiliser et n'a donc pas besoin de passer du temps à penser au point de mise au point à utiliser. C'est le plus précis parce que vous sélectionnez vous-même quel point et savez quel point est concentré et vous ne recomposez pas. De tous les points, le point central est le plus rapide.

Quartier Dynamique: Vous sélectionnez un point de mise au point et il utilise les points autour de lui au cas où l'objet quitte ce point de mise au point. Utilisé pour les sports plus imprévisibles / rapides où vous ne pouvez pas garder l'objet exactement sur le point de mise au point à tout moment. Peut être plus lent que la mise au point automatique à un seul point, mais si vous ne pouvez pas le garder sur le point de mise au point, ce mode peut être meilleur.

Zone Auto: Vous ne sélectionnez rien et il choisit la zone. Cela aurait des algorithmes de détection de visage en cours, mais généralement Je l'utiliserais pour des objets très sporadiques/rapides sans arrière-plans à contraste élevé qui peuvent confondre le système AF ou d'autres objets plus proches de la caméra ou à la même distance. Je pourrais l'utiliser avec un long objectif et suivre des objets comme des oiseaux en vol, des avions RC, un spectacle aérien, etc. L'objectif long avec la vitesse rapide rendra plus difficile de le garder dans une zone et il n'y a pas d'autres objets pour confondre le système AF.

Suivi 3D: Pour les caméras de classe D300, il s'agit d'une extension et d'une amélioration de la mise au point de la zone dynamique pour le suivi des objets en mouvement. Pour les caméras de classe D90, c'est le mode que vous souhaitez utiliser avec focus-recompose. Il y a 2 problèmes avec la recomposition de la mise au point qui peuvent apparaître avec une très faible profondeur de champs. Tout d'abord, lorsque vous recomposez, vous ne tournez généralement pas autour du point de rotation correct pour garder l'objet au point, mais plutôt simplement en tournant la tête. Généralement, votre plan de mise au point sera légèrement en retard là où vous l'aviez prévu. Deuxièmement, votre plan est généralement pas un avion, mais une courbe, qui diffèrent selon un certain nombre de facteurs. Le suivi 3D utilise les informations de couleur pour sélectionner le point AF correct lors de la recomposition afin d'éviter de tels problèmes.


0

J'utilise Canon, et je garde généralement l'AF "one shot" (qui se concentre sur la demi-pression sur l'obturateur et c'est tout) et la sélection automatique du point AF. J'utilise ce mode pour les instantanés génériques. Si je me trouve dans une situation où il choisit de mauvais points, je règle le point manuellement (souvent pour ce tir particulier, ou au point central, après quoi je passe à la méthode de travail de mise au point et de recomposition).

J'utilise l'AF continu uniquement pour le sport (ou le tapis rouge :-)


-1

Il y a deux choses différentes impliquées dans la mise au point, l'une est de savoir comment atteindre la mise au point et la seconde est où atteindre la mise au point.

Le premier est dicté par le mode de mise au point Réglage comme MF AF-S,AF-C, AF-A,AF-F

Le second est dicté par le mode zone de mise au point Réglage comme un seul point, zone dynamique, zone automatique.

Habituellement, les gens se confondent entre ces deux paramètres et son but. Ces deux paramètres sont définis à l'aide de différents boutons de commande ou menus.

Le mode de mise au point détermine s'il faut faire la mise au point une fois et attendre le déclenchement de l'obturateur c'est AF-S ou devrait-il continuer à se concentrer et changer le point de mise au point à proximité d'un si le sujet se déplace et tombe dans le point proche et continuer à le faire

Et mode zone de mise au point le réglage indiquera où (dans quelle zone du cadre) ce qui précède devrait se produire.

Vous avez donné un point VALIDE, mais n'avez pas donné de réponse réelle à la question.
K. Minkov 13.04.2017 16:39

Questions recommandées